La société MAN est une société allemande spécialisée dans l’ingénierie et la construction.

La première usine est créée à Oberhausen dans la Ruhr en 1758.

Jusqu’en 1986 MAN était l’abréviation de MASCHINENFABRIK AUGSBURG NÜRNBERG. Les sociétés du groupe fabriquent des camions, des autocars et autobus, des moteurs diesels et des turbomachines. MAN possède des usines réparties sur l’Europe, la Suisse, L’Afrique du sud, le Brésil l’Inde et la Chine.

Avec 250 ans d’expertise et plus de 100 000 Camions et Bus vendus par an, le groupe MAN Truck & Bus AG est le deuxième constructeur de véhicules industriels, cars et bus en Europe.

  • 1857

    Heinrich von Buz (1833-1918) rejoint Maschinenfabrik Augsburg en 1857, qui a été co-fondée par son père Carl comme Reichenbach’sche Maschinenfabrik en 1844. De 1864 à 1913, il dirige la société uniquement comme directeur responsable et l’unit avec Maschinenbau- Actien-Gesellschaft Nürnberg en 1898.

  • 1892

    L’ingénieur allemand Rudolf DIESEL (1858 – 1913) dépose le brevet du moteur Diesel.

  • 1897

    L’ingénieur Rudolf Diesel construit le premier moteur diesel fonctionnel du monde au sein de l’entreprise appelée « Maschinenfabrik Augsburg AG » qui a fusionné en 1898 avec « Maschinenbau-AG Nürnberg » pour devenir « Vereinigte Maschinenfabrik Augsburg und Maschinenbaugesellschaft Nürnberg A.G. ».

  • 1908

    Existant en tant qu’usine sidérurgique depuis 1758, l’entreprise allemande fusionne en 1898 avec Machinenbau-AG Nürnberg pour devenir « Vereinigte Maschinenfabrik Augsburg und Maschinenbaugesellschaft Nürnberg A.G, ce conglomérat prend son nom définitif M.A.N (Machinefabrik Augsburg-Nürnberg AG en 1908.
    Lucian Bernhard crée un logo dans le style Art Nouveau.

  • 1920

    MAN introduit sur le marché des camions sous son propre nom.

  • 1921

    La société GHH prend le contrôle de M.A.N. Ludwig Hohlwein dessine un nouveau logo.

  • 1923

    MAN construit son premier moteur diesel à injection directe, quatre-temps, de 4 cylindres et 40 chevaux à 900 tours/minutes. Un camion équipé d’un tel moteur fut exposé à la foire de Berlin de 1924 mais c’est trois ans plus tard que les moteurs diesel de 6 cylindres et de 100 chevaux furent disponible sur les camions.

  • 1924

    MAN présente le premier bus sur un châssis surbaissé

  • 1927

    MAN présente le Bus MAN cabriolet

  • 1930

    La gamme de camions est de 3, 3.5, 4, 5, 6, et 8 tonnes de charge utile, avec un choix de moteurs diesel ou essence.

  • 1932

    Un tracteur à capot, du nom de S1H6, avec un moteur diesel de 140 chevaux est lancé pour tirer une remorque.

  • 1936

    MAN présente le camion long-courrier F 4, qui est fabriqué en 273 exemplaires dès la première année. Dès 1937, la production atteint son record avec 328 exemplaires et MAN en fabrique au total 1325 exemplaires jusqu’en 1940.

  • 1950

    1950, la tradition de la série F est reprise après la guerre avec le F 8. Dans la première année, l’usine de Nuremberg fabrique trois véhicules. Deux ans plus tard, la production annuelle grimpe déjà à 239 camions. Le camion ultra lourd à deux essieux affiche un poids total de 19 à 22 tonnes.

  • 1951

    Le premier moteur de camion doté de la turbocompression à gaz d’échappement vient de MAN. Prometteuse pour l’avenir, cette technologie trouve aujourd’hui application sur tous les moteurs diesel des véhicules industriels

  • 1953

    Affiche MAN à l’occasion du salon automobile international

  • 1955

    La production de camions furent transférée dans une nouvelle usine située à Munich.

  • 1961

    MAN lance avec le 750 HO le premier bus avec châssis modulaire pour la ville, les autobus interurbains et les autocars sur le marché.

  • 1971

    MAN reprend la société Büssing.
    Le Lion, emblème de Büssing orne la calandre de tous les véhicules utilitaires MAN

  • 1977

    Sur le segment des utilitaires légers, MAN entreprit un partenariat avec VW en commençant par le développement d’une gamme de véhicules légers de 6 à 10 tonnes le poids brut. Ils fabriquèrent conjointement les 6 et 8 tonnes de la série G, produite jusqu’en 1993. Aujourd’hui, MAN fait partie du groupe VW.

  • 1987

    Le F90 introduit par MAN en 1986 et consacré « Camion de l’année ».
    Le F90 jetait de la poudre aux yeux surtout du fait de sa cabine conducteur spacieuse. À l’époque, l’ergonomie et le confort du conducteur étaient d’importantes préoccupations des constructeurs de MAN.

  • 2001

    MAN reprend les sociétés d’autobus NEOPLAN , ERF et Star .
    Cette acquisition renforce sa position sur le segment haut de gamme des autocars de tourisme.

  • 2004

    MAN est le premier constructeur de véhicules industriels à présenter en 2004 la nouvelle série de moteurs D20 Common Rail. Ces nouveaux moteurs de 10,5 litres, à quatre soupapes par cylindre, sont nettement plus compacts et plus légers que leurs prédécesseurs. Ces nouveaux moteurs réalisent apparemment la quadrature du cercle : ils sont plus puissants, plus légers, plus silencieux. Ce qui se reflète aussi dans la consommation de carburant, qui est jusqu’à cinq pour-cent plus favorable que sur les moteurs D28 qui ont déjà fait leur preuve.

  • 2010

    MAN se lance dans la fabrication en série d’un autobus urbain à propulsion hybride, le Lion’s City Hybrid. Grâce à ce système innovant de propulsion hybride, le Lion’s City Hybrid économise jusqu’à 30 % de carburant.

  • 2011

    MAN Nutzfahrzeuge AG devient MAN Truck & Bus AG.

  • 2014

    Lors du salon IAA à Hanovre MAN a présenté avec le TGX Hybrid un véhicule de concept pour une propulsion hybride TCO optimisée lors du transport longue distance comme une possibilité d’avenir pour le marché du poids-lourd.
    Le concept hybride dans le TGX est conçu pour optimiser le TCO (coût total de possession).L’accent est mis ici sur les économies de carburant en raison de changements de vitesse et moins de récupération de l’énergie cinétique lors du freinage et la conduite en descente. Tests montrer que cette conception a le potentiel d’économiser environ huit pour cent de carburant, correspondant à une réduction de CO2 au même niveau.

  • 2015

    Ecologique, puissant et économique : les atouts du MAN Lion’s City GL GNV lui ont permis d’être élu « Bus of the Year 2015 Avec le plein de biogaz ou d’e-gaz, ce bus articulé peut rouler de manière presque neutre en CO2, donc en mode électrique intégral (du puits à la roue).

    Son titre de bus de l’année 2015, le Lion’s City GL CNG le doit aussi à son concept d’ensemble, visant à maximiser le nombre de passagers sur les lignes intra-urbaines.